Groupement d'Etudes et de Développement Viticole de l'Aisne
LEGTA
02650 Crézancy
03.23.71.93.18

 
 
Nos Partenaires

Pourriture grise (Botrytis cinerea)

Symptômes
 
La pourriture grise n'est vraiment visible qu'à partir de la véraison et son développement s'effecture par la création de nouveaux foyers puis par extension des foyers existants. (contamination de baies de proche en proche). A ce stade et jusqu'à la récolte, les développement de la maladie est fortement conditionné par la météorologie, en particulier par les précipitations à l'approche de la maturité eds baies.
Pendant la véraison et peu de temps avant la vendange, les raisins montrent un aspect pourri caractéristique, avec développement d'une moisissure grisée typique.
Cycle de développement
 
La pourriture grise est causée par un champignon polyphage, Botrytis cinerea. Celui-ci a un cycle de développement complexe. Au vignoble, on le ne retrouve quasiment exclusivement que la reproduction asexuée, bien que la forme sexuée soit observable en laboratoire.

Les cycles de développement de Botrytis cinerrea
 
Repos végétatif de la vigne
Botrytis cinerea peut se conserver sous deux formes différentes. La première sous forme de sclérotes sur des organes atteint tombés au sol, la seconde sous forme de mycélium sous l’écorce des ceps sous forme saprophyte.

Période estivale
Dissémination
Avec le réchauffement des températures, le mycélium produit des sclérotes. Ces sclérotes germent et développent un mycélium qui développe à son tour des conidiophores portant des (macro)conidies (spores). Ces conidies seront ensuite disséminées par le vent en vue d’une contamination d’organes herbacés.

Contamination

L'infection commence avec la germination des conidies en condition humides et lorsque les ressources nutritives sont favorables (présence de débris de feuilles ou d'organes floraux). Le contamination se propage ensuite aux baies. Avant véraison, l'infection reste latente, ce n'est qu'à partir de la véraison que le développement du mycélium a lieu dans la plupart des cas.
La contamination parasitaire se fait sur de jeunes organes, jeunes pousses ou feuilles de vigne. On parle de contamination saprophyte lorsque le développement se fait à partir de tissus sénescents ou morts (débris végétaux). 
Les tissus contaminés vont développer des conidiophores qui produiront plus de conidies afin d'étendre le développement du champignon.

Une fois en place la conidie va développer un tube germinatif qui se différenciera ensuite en appressorium qui pénètre dans les cellules de l'hôte. Il est capable de pénétrer les tissus ou de profiter d'une blessure pour s'infiltrer dans les tissus.
Le champignon libère des enzymes qui percent la paroi et la membrane cellulaire et conduisent à la macération des tissus. Des toxines sont également présentent et vancent avec le développement du champignon, tuant les cellules infectées.

Cycle de développent asexué de B. cinerea

Conditions de développement

Les conditions optimales réunissent une température comprise entre 15 et 20°C et une hygrométrie supérieure à 85% ou la présence d'eau à proximité. Sous des conditions "parfaites", le cycle peut être complété en 3 à 4 jours.
 

Partenaires    Contact    Mentions légales     Plan du site 

 Visiteurs